La manifestation courageuse des femmes: la Saffa 1928

La première exposition suisse sur le travail féminin (Saffa = Schweizerische Ausstellung für Frauenarbeit) eut lieu à Berne en 1928.

Les femmes ont créé un espace impressionnant pour les femmes (et les hommes), afin de démontrer la force et la diversité du «travail féminin».

Après la première guerre mondiale, la prise de conscience des femmes ne fait que croître et il est de plus en plus évident qu’un bon apprentissage pour les femmes n’est pas seulement un progrès en matière d’égalité, mais bien un plus pour le développement de la société.

  "Le droit de vote des femmes en Suisse progresse", à l’occasion de la Saffa, 1928

En 1928, les femmes étaient plus combattantes que dans les années suivantes. Le réveil des années vingt fut aussi marqué de façon déterminante par le mouvement des femmes. L’énorme escargot qui fait allusion à l’obstruction au droit de vote des femmes, exprime tout le sens de l’humour et le courage du mouvement des femmes de cette époque.

La Landi es femmes: la Saffa 1958

La seconde exposition sur le travail féminin se tint à Zurich en 1958 et enregistra 1 million 900 000 visiteurs et visiteuses.

Toute l’exposition fut exclusivement organisée et réalisée par des femmes.

Les tours, qui se voulaient le symbole de la solidarité féminine, représentaient une nouveauté et firent grande impression. Des thèmes tels que «Mon foyer – mon monde», «Avec une aiguille et du fil» et «Au royaume de la cuisine» fascinaient les femmes au foyer d’alors.

La Saffa 1958 se déroula sous le signe de la très proche votation sur le droit de vote des femmes. C’est pour cette raison que les organisatrices renoncèrent à se montrer trop combatives, et créèrent à l’intérieur de la Saffa un «Paradis pour les hommes».

Toutefois en 1958, les femmes brillèrent avec leurs idées merveilleuses. Ci-contre, l’orchestre féminin à l’occasion du concert d’inauguration de la Saffa. Evidemment, l’orchestre n’était composé que de musiciennes et était en outre dirigé par la première femme chef d’orchestre diplômée de la Suisse, Hedi Salquin. L’orchestre exécuta un morceau d’une compositrice connue : l’Intrada de Fernande Peyrot (1888 – 1978).

Le conseil fédéral est venu au grand complet au concert d’inauguration qui se déroula dans l’église de la Wasserkirche.

Le modèle appelé modèle des trois phases fut introduit à la Saffa de 1958 : la phase de la formation et de l’activité professionnelle, la phase de la maternité, puis la deuxième phase de travail soit celle de la réinsertion professionnelle.